Comment réaliser une bouture de géranium sans hormone ?

Qu’il soit rouge, mauve, rose, ou encore blanc, réaliser une bouture de géranium est à la fois très facile et économique. Plante rustique et populaire, le géranium est la plante idéale si vous souhaitez colorer votre jardin, balcon, ou encore abords de fenêtre ! Alors quoi de mieux qu’une bouture réussie pour égayer vos extérieurs ?

Simple et rapide, découvrez tous nos conseils et astuces pour réussir au jardin avec une bouture de géranium.

Notre expert jardin vous en dit plus en vidéo !

Quelle période pour réaliser une bouture de géranium ?

En été, du mois d’août au mois de septembre, c’est le bon moment pour avoir un maximum de floraisons estivales mais aussi pour bouturer les plantes dites « saisonnières » tel que le pélargonium. Plus communément connu sous le nom de géranium.

Comment bouturer un géranium ?

Quelle terre pour une bouture de géranium ?

Lors d’une bouture de géranium, l’objectif va être de le placer dans des conditions favorables afin qu’il puisse émettre ses fameuses racines. Pour cela quoi de mieux qu’un bon substrat adapté ?

Mélangez du terreau, de la tourbe blonde et du sable de rivière. Le terreau va apporter de la consistance et des éléments nutritifs à votre géranium. La tourbe blonde de sphaigne est une substance naturelle, elle va jouer à la fois le rôle d’éponge mais également de filtration. Enfin le sable de rivière va permettre l’évacuation de l’eau en excès.

Veillez à bien mélanger ces trois ingrédients de manière homogène. Retirez les gros morceaux et cassez les mottes.

Où couper pour faire une bouture de géranium ?

Sur le géranium il y a souvent plusieurs pousses qui peuvent être facilement utilisées comme boutures. Comment bien les choisir et où couper ?

Pour réussir votre bouture de géranium, il est nécessaire de bien choisir une pousse de l’année en cours qui n’a pas fleurit. Sélectionnez une tige d’environ 10 ou 12cm, puis prélevez la à son point de naissance.

Préparer sa bouture de géranium

Une fois votre pousse de géranium prélevée, effectuez ce que l’on appelle « l’habillage ».

En effet, les plantes ont la particularité de développer à l’aisselle des feuilles des yeux tout petits, nommés yeux axillaires. Ils sont dormants. C’est à cet endroit que les racines de votre bouture de géranium vont se développer.

L’objectif va être d’éliminer les feuilles de la base de façon que les racines puissent se déployer, mais également afin de pouvoir enterrer votre bouture de géranium dans son substrat sans qu’elle risque de pourrir. Coupez les feuilles sur environ, les deux tiers de la longueur de la bouture.

L’astuce EASYBIO : Taillez légèrement les feuilles de la moitié de leur taille de sorte qu’elles ne prennent pas un surplus d’énergie à votre pousse. Cela favorise une meilleure reprise de votre bouture !

Bouturer un géranium en 5 étapes

Pas besoin d’être un expert pour réussir une bouture de géranium ! Voici comment bouturer facilement son géranium en 5 étapes.

  1. Sélectionnez votre bouture puis procédez à « l’habillage ».
  2. Fabriquez un bon substrat à base de terreau, de tourbe et de sable de rivière. Remplir le pot. L’astuce EASYBIO : Laissez un petit centimètre en dessous du niveau du pot pour permettre l’arrosage.
  3. Enterrez votre bouture de géranium sur toute sa longueur. L’astuce EASYBIO : Utilisez un crayon en guise de plantoir.
  4. Terminez par un arrosage abondant. Il est impératif que vos boutures se trouvent dans un milieu humide et que le substrat ne se dessèche pas, afin de garantir toutes vos chances de succès.
  5. Placez votre culture dans un endroit mi ombragé. Comptez environ 60 à 90 jours pour la reprise, puis reprenez un bon entretien régulier.

Plus de conseils jardin et plantes