Idées pour une jardinière de fleurs d’automne

A la fin de l’été et jusqu’au début de l’automne, certaines plantes que l’on appelle les annuelles sont déjà, pour certaines, fichues. D’autres n’ont même pas survécu à l’été. On va alors les remplacer par de magnifiques fleurs d’automne, qui vont nous faire profiter de leur splendeur jusqu’aux gelée.

Il existe de nombreuses couleurs, formes ou encore textures, alors faites-vous plaisir !
L’astuce EASYBIO : Pensez à assembler à la fois des plantes à feuillage et des plantes à fleurs d’automne. Les feuillages seront mis en valeur par la tonicité des fleurs !

Pour l’automne, l’assortiment ne fait que s’élargir. Voici notre sélection de cinq fleurs d’automne ainsi que tous nos conseils pour réussir leur plantation !

Notre expert jardin vous en dit plus en vidéo !

Quelles fleurs planter en automne ?

La star des fleurs d’automne : le chrysanthème

La plus grande diversité de couleurs pour l’automne nous est offerte par le chrysanthème. Plante de joie originaire du Japon, il fait partie des fleurs d’automne qui demande assez peu d’entretien.

Veillez simplement à lui amener une exposition ensoleillée ainsi qu’un bon arrosage. En effet, un sol humide sera idéal pour favoriser sa croissance. Notez de ne pas mouiller son feuillage au risque de nuire à sa bonne santé.

Avec ces couleurs éclatantes, le chrysanthème s’épanouira, dans votre massif ou jardinière, jusqu’aux premières gelées.

Le cyclamen pour vos jardinières d’automne ?

Autre vedette incontestable de l’automne : le cyclamen. Facile à entretenir, c’est une plante qui va tenir très longtemps dans votre jardinière ou massif. A condition d’être dans un endroit abrité des vents et semi-ombragé ainsi que dans un sol bien drainant.

En effet, un excès d’eau sur vos cyclamens favorisera le flétrissement de son feuillage.

Le cyclamen fait partie des fleurs d’automnes gélives.

L’astuce EASYBIO : Pour vous assurer de belles floraisons, apportez à votre cyclamen un bon engrais adapté à hauteur d’une fois par semaine.

Les fleurs d’automne : la gentiane

Originaire d’Asie, la gentiane fait partie des fleurs d’automne vivaces et rustiques. Ses magnifiques fleurs bleues orneront parfaitement vos jardinières ou massifs.

La gentiane a besoin d’un sol extrêmement drainant et rocailleux pour s’épanouir. Pour cela, nous vous conseillons de la planter dans un mélange de terreau et de sable.

Réclament peu de soin, placez votre gentiane dans un emplacement ensoleillé voir légèrement ombragé. Puis profitez pleinement de son éclatante floraison !

Le chou d’ornement

Plante à feuillages idéale en association avec les fleurs d’automne, le chou d’ornement est l’allié incontournable de vos jardinières ou massifs automnales. Extrêmement résistant et rustique, le chou d’ornement tiendra même lorsque les températures descendront en dessous de 0. Toutefois veillez aux limaces, elles en sont très friandes !

Purement décoratif, c’est une plante qui réclame très peu d’entretien. Notez simplement de ne pas apporter un arrosage trop abondant, le chou d’ornement craint les inondations !

Le calocephalus : plante fil de fer

Totalement original, le calocephalus ou encore plante fil de fer accompagnera parfaitement vos jardinières de fleurs d’automne.

C’est une plante qui a besoin d’un sol très drainant et d’une exposition ensoleillée pour se développer. Notez que le calocephalus ne supporte pas les gelées, il faudra donc le placer sur un balcon abrité ou en véranda à l’arrivée de l’hiver.

Résistant à la sécheresse il se plaira en jardin sec et demandera peu d’apport en eau.

Comment réussir la plantation de ses fleurs d’automne ?

Les fleurs d’automne sont idéales pour profiter de floraisons jusqu’au printemps. Notez que les végétaux mit en place à la fin de l’été ne vont pas énormément grossir, c’est pourquoi vous pouvez les planter de manière assez serrée. Découvrez tous nos conseils pour réussir facilement leur plantation.

  1. Retirez les végétaux fanés ou terminés.
  2. Ajoutez du terreau neuf dans vos jardinières ou massifs.
  3. Dépotez les plantes sélectionnées. Si vous constatez la présence de chignon, épluchez la motte de sorte à permettre aux racines de bien s’implanter dans le sol et s’assurer qu’elles ne s’enroulent pas sur elle-même.
  4. A l’aide d’un transplantoir, mettre la plante en place. Tassez.
  5. Même si la saison est humide, terminez la plantation par un bon arrosage. Arrosez lentement de manière à ne pas bouleverser la surface, à raison d’un demi-litre par plante.

En cette saison, un arrosage par semaine est généralement suffisant.

L’astuce EASYBIO : Finalisez vos plantations par un bon paillage du sol. En plus de protéger les plantes des escargots et limaces, le paillage peut aussi améliorer le décor de vos jardinières ou massifs.

Plus de conseils jardin et plantes