Plantes de terre de bruyère, comment bien les planter ?

Rhododendrons, camélias, azalées, hortensias, pieris, enkianthus, kalmias, bruyères… Les plantes de terre de bruyère ont la particularité d’avoir de généreuses floraisons. Elles seront l’allié idéal dans vos massifs, ou en jardinière au balcon.

Vous souhaitez orner votre jardin de ces magnifiques plantes ? Découvrez tous nos conseils et astuces pour réussir la plantation de vos plantes de terre de bruyère.

Notre expert jardin vous en dit plus en vidéo.

Quand planter les plantes de terre de bruyère ?

C’est à la fin de l’été lorsque l’automne pointe son nez, que commence la saison idéale pour planter les végétaux dit de « terre de bruyère ». Elles auront ainsi le temps de bien repartir avant l’arrivée de l’hiver.

Notez qu’il est également possible de les planter au printemps, lorsque les gelées ne sont plus à craindre.

Quel sol pour mes plantes de terre de bruyère ?

Les plantes de terre de bruyère sont des plantes acidophiles. C’est-à-dire qu’elles doivent pousser dans un sol bien drainé, frais et très acide, avec un pH compris entre 4,5 et 5,5 maximum. Notez que ce sont des plantes qui ne supportent pas la présence de calcaire, cela nuit à leur bon développement.

Pour réussir leur plantation, préférez de la terre de bruyère naturelle. Comptez pour une petite plante environ deux sac de 40L de terre de bruyère.

L’astuce EASYBIO : Pour les camélias, et les hortensias mélangez de la terre de bruyère avec du terreau afin de ne pas avoir un sol top pauvre !

Veillez à ne pas confondre la terre de bruyère avec de la terre dite « de bruyère » qui est un mélange de tourbe et de sable. La terre dite « de bruyère » est très pauvre et donc peu adapté a toutes les plantes de terre de bruyère.

Comment réussir la plantation de mes plantes de terre bruyère ?

Une bonne exposition

Pour que vos plantes de terre de bruyère puissent s’épanouir à leur guise, le choix d’un bon emplacement est important. De manière général ce sont des plantes qui préfèrent une exposition mi ombre.

Nos conseils de plantation

  1. Lors de la plantation de vos plantes de terre de bruyère, il n’est pas nécessaire de faire un trou très profond, une quarantaine de centimètre suffit. Toutefois il faut qu’il soit suffisamment large.
  1. N’omettez pas le drainage ! Constituez le drainage par un matériau incompressible et aussi dur que possible comme de gros cailloux ou graviers par exemple. Apportez ce drainage en couche homogène.
  1. Tapissez complètement l’ensemble du trou avec un feutre géotextile de sorte que les racines de votre plante n’est absolument aucun contact avec le sol alentour. C’est ce que l’on appelle faire une fosse de terre de bruyère.
  1. Si la motte de votre plante est bien sèche, veillez à la réhydrater avant sa mise en place, cela favorise une meilleure reprise. Trempez la motte dans l’eau jusqu’à ne plus avoir de bulles qui remontent.
  1. Veillez à ce que la partie supérieure de la motte affleure. C’est-à-dire, laissez entre le dessus de la motte et la surface du sol environ 1cm. Une fois votre plante bien placée, remplir de terre de bruyère.
  1. Avec les mains, tassez la plante et tassez les bords du trou de plantation de sorte à créer une cuvette pour retenir les eaux d’arrosage. Il est important de bien tasser la terre pour retirer toutes les éventuelles poches d’air qui nuiraient à la bonne reprise de votre plante.

L’arrosage de vos plantes de terre de bruyère

Même si vous avez abondamment mouillé la motte au moment de la plantation, un bon arrosage de votre plante s’impose. Préférez une eau non calcaire comme de l’eau de pluie par exemple.

Comptez environ 10L d’eau par pied. Renouvelez cet apport tous les 4 à 5 jours en fonction de la température ambiante. Pour certaines variétés tel que l’érable du canada, un douchage régulier du feuillage peut être à prévoir. Notamment pour que son feuillage ne brule pas.

Notez que les plantes de terre de bruyère n’aiment pas l’eau stagnante. Cela peut fortement nuire à leur état de santé.

Parlons fertilisation

Comme de nombreuses plantes, celles de terre de bruyère ont besoin d’être nourrit pour bien se développer et vous apporter de belles et généreuses floraisons. Notez que la terre de bruyère est un substrat extrêmement pauvre.

Un mois après leur plantation amenez leur un bon engrais adapté. Renouveler l’opération 2 fois par an entre février et novembre.

Plus de conseils jardin et plantes