Le pothos : conseils de bouture et entretien

Le pothos, aussi appelé « lierre du diable », est un classique des plantes d’intérieur. Il existe de nombreuses variétés de pothos toutes plus originales les unes des autres : le pothos dorée, le pothos Njoy, le pothos argenté, le marble queen ou encore le pothos néon…

Increvable et particulièrement aimé pour sa facilité d’entretien le pothos est la plante idéale pour les jardiniers débutants. Apprécié pour son aspect grimpant ou retombant, le pothos a également des vertus dépolluantes très intéressantes à la maison.

Le pothos pousse très rapidement, parfait si vous souhaitez en réaliser quelques boutures ! Voici tous nos conseils et astuces pour réussir votre bouture de pothos et assurer son entretien.

Comment réaliser une bouture de pothos ?

Pas besoin d’être un expert pour réussir votre bouture de pothos ! C’est une plante très facile à multiplier.

Vous pouvez bouturer votre pothos toute l’année, notez que le printemps est la période la plus propice.

Plusieurs techniques existent pour réaliser une bouture de pothos. Assurez-vous simplement d’avoir au moins un nœud sur votre bouture, puisque c’est à cet endroit que les racines se développeront.

L’astuce EASYBIO : Un nœud c’est le point d’attache d’une feuille sur sa tige, ou d’une tige sur une branche.

Quel terreau pour mon pothos

Votre bouture de pothos s’épanouira parfaitement dans un bon terreau pour plantes d’intérieur.

L’astuce EASYBIO : Lors de la bouture de votre pothos, apportez de la perlite ou encore du coquillier marin au terreau pour assurer un bon drainage.

Quelle exposition pour ma bouture de pothos

Que ce soit au stade bouture, ou rempoté dans son pot d’adulte, le pothos apprécie recevoir une bonne luminosité. Il s’adaptera également très bien à l’ombre.

Peu difficile, il se place à peu près partout dans la maison tant qu’il n’est pas en contact avec le soleil direct.

Votre pothos à les feuilles qui jaunissent ? Cela est surement la cause d’un surplus de soleil. Optez pour changer son emplacement !

Notez que l’apparition de taches brunes sur les feuilles de votre pothos peut être le signe d’un manque de chaleur.

Bouturer mon pothos dans l’eau

Une des techniques de base pour bouturer votre pothos est la bouture dans l’eau. Cette technique est à la fois très facile, économique et rapide à réaliser.

Il s’agit de prendre l’extrémité d’une tige de votre pothos et de la placer dans un récipient d’eau. Veillez à couper sous un nœud et à amener assez d’eau pour qu’il soit suffisamment immergé.
Pour limiter l’évaporation, laissez deux à trois feuilles sur votre bouture pas plus.

Cette technique vous assurera des résultats rapides pour la majorité des variétés de pothos. Néanmoins, pour la variété de pothos argentés, l’apparition des racines peut prendre jusqu’à plusieurs mois !

Une fois les racines présentent, vous pouvez mettre votre bouture en terre.

L’astuce EASYBIO : Pour rempoter votre bouture de pothos, privilégiez un pot en plastique ! Il permettra au substrat de moins s’assécher que dans un pot en terre cuite. Sélectionnez un pot adapté, dans un pot trop grand la plante risque de s’épuiser à faire des racines.

La technique du marcottage

Une autre technique très connue pour réaliser une bouture de pothos : le marcottage. Cette technique est parfaitement adaptée ce type de plante.

Il ne s’agit pas de couper une partie de la tige, mais simplement de la déposer dans un autre pot afin qu’elle s’enracine elle-même.

1 – Sélectionner une tige avec des racines aériennes. Les racines aériennes sont les « petits bouts » noir à la base de chaque feuille. Cela facilitera une bonne reprise.

2 – Retirez quelques feuilles, au besoin, si elles peuvent vous gêner.

3 – Maintenez la tige au contact du terreau. Pour cela vous pouvez utiliser un petit galet ou la recouvrir de terreau. C’est au contact du terreau humide que les racines vont se former. 4 – D’ici 3 à 4 semaines, des racines seront apparu. Il sera alors temps de séparer votre bouture de pothos de la plante mère. Pour cela, taillez simplement à la base de la tige qui maintient le lien avec la plante mère et le tour est joué !

Quel arrosage pour ma bouture de pothos ?

Il va être important d’amener un arrosage plus fréquent à votre bouture de pothos car elle est en plein développement.

Pour l’arrosage de votre plante d’intérieur, privilégiez une eau à température ambiante.

Une fois à sa taille adulte, arrosez 1 à 2 fois par semaine en laissant le terreau sécher entre deux arrosages. Notez de réduire cet apport en hiver.

Les feuilles de votre pothos s’enroulent ? C’est le signe que votre plante à soif, n’hésitez pas à lui faire un apport d’eau.

A contrario, si des taches brunes apparaissent sur les feuilles de votre pothos et que sa croissance est faible, ça peut être le signe d’un surplus d’humidité. Dans ce cas, réduisez les arrosages.

Faut-il apporter de l’engrais à ma bouture de pothos ?

Il n’est pas nécessaire d’amener de l’engrais à votre bouture de pothos, attendez qu’elle soit bien en place dans son pot. Ensuite, vous pourrez amener à votre pothos un bon engrais adapté pour plantes d’intérieur.

Cela favorisera sa croissance ainsi que le développement de feuilles plus grosses. Également l’engrais permettra au pothos d’être moins vulnérables aux indésirables.

Plus de conseils jardin et plantes