Comment réaliser un semis en place en automne ?

Que ce soit pour les plantes potagères ou les plantes ornementales le semis en place est très facile à réaliser. Un semis en place est un semis qui s’effectue directement en pleine terre. Il permet de sauter l’étape du repiquage.

Vous souhaitez réaliser vos semis au potager ? Découvrez tous nos conseils et astuces pour réussir vos semis en place facilement !

Quand réaliser un semis en place ?

Les semis au potager se font principalement au printemps. Toutefois certains semis sont totalement adaptés en automne notamment pour vous apporter quelques légumes pour l’hiver, mais également pour préparer le potager au printemps.

Semis en place : la préparation du sol

La préparation de votre sol est une étape importante pour réussir vos semis en place. Préparez ce que l’on appelle un lit de semence. Pour cela :

  1. Griffez la terre préalablement retournée pour bien l’ameublir. Cassez les grosses mottes.
  2. Retirez les indésirables : cailloux, racines, herbes indésirables…
  3. Terminez par un bon dressage du sol à l’aide d’un râteau.

Le semis en place : 3 techniques

Il existe plusieurs techniques de semis en place. Notre expert jardin vous en dit plus en vidéo !

Le semis en ligne

Le semis en ligne est la technique de semis en place la plus fréquemment utilisée par les jardiniers. Il consiste à disposer les graines petit à petit les unes à côté des autres, de manière à obtenir une levée régulière. Pour ce faire, sur votre sol précédemment préparé :

  1. Déroulez un cordeau qui vous servira de guide pour votre ligne de semis.
  2. A l’aide d’une serfouette tracez votre sillon.
  3. Déposez vos graines, puis recouvrez-les d’un peu de terreau fin. L’astuce EASYBIO : Le terreau est idéal si vous semez des plantes aimant les sols humifères !
  4. Procédez au plombage. Cela consiste, à l’aide du dos de votre râteau, à tasser le sol fermement pour que les graines soient bien en contact avec le sol et puissent germer très facilement.

L’astuce EASYBIO : En automne, pourquoi ne pas réaliser un semis en ligne d’épinard d’hiver ?

Il fait partie des semis en place peu économique car beaucoup de graines sont utilisées. De plus cette technique nécessite le plus souvent un démariage.

Le semis en poquet

La technique de semis en poquet ressemble fortement au semis en ligne. A la seule différence, le semis en poquet consiste à mettre trois graines ensemble, formant un petit « paquet ». Espacez ces paquets d’environ 40cm, cela vous permettra d’éviter un démariage.

Cette technique ne s’effectue qu’avec des plantes à grosses graines, tel que les haricots, les pois… Il permet d’obtenir des plantes plus vigoureuses puisque les trois graines ne formeront qu’une seule et même touffe.

L’astuce EASYBIO : En automne, pourquoi ne pas réaliser un semis en poquet de petits pois ?

Parmi les techniques de semis en place, le semis en poquet est celui le plus économique en termes de semence.

Le semis à la volée

Le semis à la volée est un semis en place qui consiste à disséminer les graines sur le sol de manière aléatoire. Vous n’avez pas besoin de réaliser un sillon.

Pour les plantes qui ont besoin d’un sol assez consistant, effectuez un plombage avant le semis. C’est-à-dire tassez légèrement la terre à l’aide du dos de votre râteau.

Pour terminer votre travail, recouvrez les graines d’une couche de terreau tamisé afin de favoriser leur germination. Notez qu’une petite couche suffit si vos graines sont fines.

L’astuce EASYBIO : La mâche est une excellente salade d’hiver, alors pourquoi ne pas la semer à la volée ?

Terminez par un bon arrosage

Comme pour tous vos semis, terminez par un bon arrosage en pluie. Veillez à ne pas les noyer. En automne, comptez environ deux arrosages par semaine, à moins qu’il ne pleuve ! Adapté les fréquences d’arrosage selon les saisons.

Plus de conseils jardin et plantes