Les engrais verts d’été : lesquels choisir et pourquoi ?

Au jardin en août, pour les adeptes de la permaculture, c’est le bon moment pour semer certains engrais verts dans les parcelles libres de votre potager. Ils seront fauchés en octobre avant le début de leur floraison et donc de la formation des graines.

Alors à vos semis !

Moutarde blanche, trèfle blanc, trèfle incarnat, sainfoin, vesce, phacélie, seigle… Les engrais verts sont nombreux et possèdent chacun différents atouts. Lesquels choisir et pourquoi ? Découvrez tous nos conseils et astuces pour réussir avec les engrais verts en été !

A quoi sert les engrais verts ?

Les atouts des engrais verts sont multiples au potager.

Les engrais verts, sont des plantes qui permettent d’améliorer la structure du sol. Ils ne sont pas destinés à être récolté. Généralement, ils sont cultivés entre deux cultures légumières notamment pour améliorer la fertilité du sol.

5 avantages d’utiliser des engrais verts

  1. Les engrais verts favorisent le développement de la vie dans le sol.
  2. Ils limitent le développement des herbes indésirables, par sécrétion de toxines ou parce que ce sont des espèces dites « étouffantes ».
  3. Certains ont un système racinaire profond. Cela permet un travail du sol en profondeur et ainsi favoriser une meilleure structure du sol. Ainsi l’eau et l’air peuvent pénétrer plus facilement.
  4. Les engrais verts assurent la mise à disposition d’éléments nutritif pour les cultures suivantes, en les captant dans les profondeurs ou dans l’air selon les variétés.
  5. Enfin, ils attirent les insectes pollinisateurs.

L’astuce EASYBIO : Pensez à semer différents types d’engrais verts ensemble. En mélange, ils seront plus efficaces et avantageux pour le sol.

Contraintes des engrais verts

Néanmoins quelques contraintes sont à considérer avec la culture des engrais verts.

  • Ce sont des plantes qui peuvent prendre de la place.
  • Certaines espèces demandent un apport d’eau important.
  • Également il faut adapter les engrais verts à votre type de sol et penser à la rotation des cultures. C’est-à-dire qu’il faut veiller à ne pas planter un engrais vert de la même famille que la culture précédente ou suivante, au risque d’appauvrir fortement le sol d’un seul et même nutriment.

La clé de réussite c’est de bien connaitre son sol ainsi que les engrais verts que l’on utilise, et le tour est joué !

La moutarde blanche

La moutarde blanche compose la famille des brassicacée. Plante crucifère, elle fait partie des engrais verts à croissance rapide.

Adaptée à tous types de sol, la moutarde blanche voit toutefois son développement devenir plus important dans les sols pauvres en humus. Elle est donc idéale dans les sols sableux.

La moutarde blanche améliore la structure du sol, stoppe les herbes indésirables, et apporte du phosphore, ce qui profitera fortement aux cultures suivantes. Notez que c’est une plante sensible à la sécheresse.

Autre atout de la moutarde blanche, elle possède des propriétés nématicides. Ce qui signifie qu’elle joue un rôle dans la destruction des nématodes : petits vers parasites.

C’est également une excellente plante mellifère. Idéal pour attirer les abeilles et autres insectes butineurs !

L’astuce EASYBIO : Veillez à ne pas la semer à la suite de cultures de la même famille, tel que les choux, les navets, les radis, ou encore la roquette…

Le trèfle incarnat : une légumineuse

Le trèfle incarnat fait partie des engrais verts de la famille des fabacées également connu sous le nom de « légumineuse ». Sa culture permet de fixer l’azote atmosphérique et ainsi la mettre à disposition des cultures futures.

Ideal dans tous type de sol, le trèfle incarnat aura néanmoins un meilleur développement dans les sols légers et plutôt acides.

Très bon producteur d’humus, cet engrais vert dispose d’un système racinaire profond. Il sera un très bon allié pour améliorer la structure du sol.

Le trèfle incarnat est assez ornemental et ses fleurs particulièrement mellifères. Parfait pour les insectes pollinisateurs !

Les féverolles

Les féverolles font partie, tout comme le trèfle incarnat, de la grande famille des fabacées. Très souvent utilisés comme engrais verts, ils enrichissent le sol en azote assimilable pour les cultures à venir.

Les féverolles s’adaptent à de nombreux sol, leur mise en place est facile et leur croissance très rapide.

Grâce à son système racinaire puissant, cette plante permet d’ameublir le sol et ainsi favoriser le passage de l’air et de l’eau. Notez qu’elle n’a aucune incidence sur les herbes indésirables.

L’astuce EASYBIO : Pour plus de réussite, pourquoi ne pas associer cet engrais vert avec un autre dont la particularité est de limiter les herbes indésirables ?

La phacélie

La phacélie a le grand avantage de faire partie de la famille des hydrophyllacées. Aucun légume ne la compose. Parfait pour ne plus se soucier des rotations de cultures !

C’est une plante qui s’adapte à tous les sols, même si son développement sera plus important dans un sol léger.

Bon producteur d’humus, cet engrais vert assure la mise à disposition d’azote et de phosphore pour les prochaines cultures.

Sa croissance est rapide, en 10 semaines il vous est possible de la faucher.

La phacélie à également quelques atouts pratiques, ses floraisons en font une excellente plante mellifère et attractive pour les insectes pollinisateurs. De plus, elle est un allié contre les pucerons ! En effet, elle attire les prédateurs de pucerons !

L’astuce EASYBIO : lors du semis, recouvrez les graines d’un peu de terre. En effet, la lumière inhibe leur germination !

Les engrais verts peu exigeant : le sarrasin

Le sarrasin est un engrais vert de la famille des polygonacées.

Peu exigeante, cette plante s’adapte à de nombreux types de sol, particulièrement aux sols acides et aux sols pauvres.

Sa croissance est rapide et son système racinaire bien ramifié permet d’aérer le sol en profondeur.

Le principal intérêt du sarrasin est de nettoyer les sols. D’une part en captant le phosphore non assimilé par les autres cultures, mais également en éliminant les herbes indésirables par sécrétion de toxines.

Il fait partie des engrais verts qui sont sensibles au froid et qui sont exigeants en eau jusqu’à leur floraison.

Peu de légume sont de la même famille, idéal pour ne plus se soucier de la rotation des cultures !

Plus de conseils jardin et plantes